Qualifié de « violoniste hors pair », « au tempérament de feu », Virgil Boutellis-Taft donne régulièrement des concerts en tant que soliste et chambriste en Europe et aux Etats-Unis. La saison prochaine, il se produira notamment au Carnegie Hall, au Kennedy Center,au Wigmore Hall…
Il a joué notamment avec le Dayton Philharmonic Orchestra, le Springfield Symphony Orchestra, l’Emeritus Chamber Orchestra d’Israël, le Sinfonia Varsovia,l'Orchestre de chambre Pelléas, le Mid-Atlantic Symphony Orchestra...Il s'est produit également dans des grands festivals internationaux parmi lesquels Bowdoin (USA), Eilat et Red Sea-Valery Gergiev (Israël), Valdres (Norvège), Prussia Cove (Angleterre), Les Violons de légende, Clairvaux, Les Moments musicaux de La Baule, La Roque d’Anthéron, la Folle journée (France)...
Virgil a participé à de nombreuses master classes avec Zakhar Bron, Ivry Gitlis, Ida Haendel, Schlomo Mintz, Igor Oistrakh, Haim Taub,Hagai Shaham, Almita Vamos... 1er Prix du Conservatoire Supérieur de Paris et Lauréat de la Fondation Bleustein-Blanchet, il a décidé de poursuivre son parcours musical à l’étranger, invité par l’Académie Franz Liszt de Budapest, puis au Royal College of Music de Londres où il obtient son Master et son Artist Diploma. Il part ensuite deux ans en Israël, invité par l’Université de Tel Aviv pour un postdoc, dans le cadre de son International Music Program. En 2012, il devient Lauréat de la Fondation Banque Populaire.
Virgil se produit avec les pianistes et compositeurs Paul Cantelon et Tara Kamangar, qui tous deux lui ont dédié des œuvres : Paul Cantelon : « Nocturne », créée en mars 2013 à Seattle avec le compositeur et enregistrée avec lui en avril 2013 à New York. « Neshama », pièce composée en novembre 2016, créée en décembre 2016 au Carnegie Hall, avec le compositeur. Tara Kamangar : « Once There Was and Once There Wasn’t » composée en septembre 2015 et jouée en novembre 2015 au Carnegie Hall avec la compositrice, puis enregistrée en juin 2016 pour Evidence Classics/Harmonia Mundi. Drew Hemenger, compositeur américain, lui dédia également la pièce « Magatama ».
Depuis 2015, Virgil forme avec la violoniste Irène Duval le Duo La Rose et le Réséda . Son CD « Entre Orient et Occident », enregistré avec le pianiste Guillaume Vincent, est sorti le 7 octobre dernier chez Evidence Classics/Harmonia Mundi.
Virgil joue sur le Domenico Montagnana "ex Régis Pasquier" Venise 1742, grâce à la générosité d'un mécène privé.